Comment contacter un taxi conventionné ?

Comment contacter un taxi conventionné ?

septembre 27, 2017 Non Par lucas

Un taxi CPAM permet aux personnes ayant des difficultés à conduire pour des causes médicales de se déplacer pour réaliser des examens, des soins ou même pour une hospitalisation.

Comment fonctionne un taxi conventionné

Faisant partie des VSL ou véhicule sanitaire léger, un taxi conventionné bénéficie de la prise en charge de la CPAM. En d’autres termes, les frais de transport de ses clients sont remboursés par l’assurance maladie dans le cas d’un déplacement pour des motifs médicaux. En ayant recours à un taxi CPAM, l’assuré peut soit avancer les frais de transports soit ne rien payer. Dans le premier cas, l’assuré bénéficie d’un tiers payant et le chauffeur est directement payé par l’assurance maladie. Par contre, l’assuré doit avancer les frais lorsqu’il n’a pas en sa possession la prescription médicale de transport ou l’attestation de droit à l’assurance maladie. Dans ce cas, il faut attendre que la télétransmission soit effectuée par le chauffeur de taxi pour obtenir un remboursement. En règle générale, les frais de transports sont couverts à la hauteur de 65%, et le reste est remboursé par la mutuelle santé. Mais dans certains cas, la prise en charge peut atteindre 100%.

Contacter un taxi conventionné

Pour contacter un taxi CPAM, il suffit de faire la réservation auprès d’une compagnie de taxi classique en demandant précisément un taxi conventionné. Pour être éligible, il faut avoir une carte vitale et une attestation de droit à l’assurance maladie de moins d’un an. Il faut ensuite présenter la prescription médicale de transport au chauffeur ainsi que l’attestation. Si vous n’avez pas la prescription en votre possession, vous devrez avancer les frais de taxi et présenter la facture remise par le chauffeur à la caisse de l’assurance maladie. Vous pourrez obtenir un remboursement dès que la télétransmission est effectuée par le chauffeur.

Dans quels cas doit-on faire appel à un taxi conventionné ?

L’avantage d’un taxi CPAM est qu’en tant que VSL, il peut garantir un transport assis professionnel à ses clients. Ces derniers peuvent faire appel au chauffeur que ce soit pour un examen médical, des soins ou une hospitalisation. Cependant, ce type de véhicule ne peut pas remplacer une ambulance car, aucune assistance médicale n’est fournie lors du déplacement. En cas d’urgence, il est recommandé de faire appel à une ambulance ou à des véhicules disposant d’une équipe médicale.

On peut faire appel à un taxi CPAM à tout moment pour les déplacements médicaux divers à condition d’avoir une prescription médicale de transport.